archives

Structure de la notice

Vous êtes ici : Cartes et plans d'ancien régime / Introduction / Présentation du catalogue / Structure de la notice

La présentation des notices obéit toujours à la même logique. Chaque carte ou plan décrit dans le corps du catalogue fait l'objet d'une notice détaillée comprenant toujours les mêmes éléments dans le même ordre.

Le contexte de l’unité de description

G 636, détail dessin d'un serpent (notice 966)

Les titres dont dépend la notice affichée permettent de situer la description dans son contexte. Dans cet exemple, la description du plan dépend du titre Communes, puis de la commune de Burlats et enfin du titre Biens du chapitre collégial de Saint-Eugène de Vieux.

 

Conformément à la norme de description des documents d'archives, nous avons regroupé à un niveau supérieur, chaque fois que cela était possible, les informations valables pour un ensemble de plans, notamment les dates extrêmes, mais aussi d’autres éléments descriptifs éventuellement communs : dans notre exemple, l’orientation, l’échelle, la technique graphique, l’auteur du plan et des éléments communs de description regroupés sous l’intitulé « présentation du contenu ».

Le titre du plan

Le titre apparaît en gras. Il est mis entre guillemets s’il a simplement été transcrit. Les éléments éventuellement ajoutés dans ce titre pour apporter une précision qui fait défaut figurent entre crochets droits (exemple de la notice 66). Le titre du plan apparaît entre crochets droits s’il a été reconstitué (exemple de la notice 72).

La cote du document et le numéro de notice

Ils apparaissent sous le titre dans la rubrique cote. Un astérisque signale s’il s’agit d’un document relié. Seule la cote du document permet la consultation en salle de lecture des documents originaux ; elle permet également de connaître le fonds d’où est issu un plan ou une carte.

La date

La date est placée dans la rubrique dates extrêmes. Elle est entre crochets si elle est restituée alors qu’elle ne figure pas sur le document lui-même.

Description matérielle

Dans ce champ sont regroupées, lorsqu’elles ne sont pas remontées au niveau du titre, sur une première ligne les informations relatives au système d’orientation (rose des vents par exemple) et à l’échelle utilisée pour la levée du plan. Concernant l’orientation et l’échelle, on pourra se reporter, pour davantage de détails, à la rubrique « Lire une carte ».

 

La seconde ligne de la rubrique est réservée au procédé graphique (crayon, encre, lavis...) utilisé pour la réalisation du document avec éventuellement l’indication du support lorsqu’il est autre que papier, cas peu fréquent (voir la notice 1).

 

Au dessous enfin sont données les dimensions du plan, rendues en centimètres et dans le sens de lecture du document. Lorsque la taille du support et du dessin lui-même sont très différents, nous avons indiqué en premier lieu la dimension du support, puis, entre parenthèses, le format du dessin lui-même (voir par exemple la notice 770).

Origine

Dans cette rubrique figure l’auteur du plan. Trois cas sont possibles. Cas le plus facile : le plan est signé. Nous avons alors simplement donné le nom de l’auteur (exemple de la notice 656) et éventuellement ses fonctions, feudiste, géographe, graveur, imprimeur, etc.

 

Deuxième cas de figure, l’auteur est connu ou vraisemblable mais le plan n’est pas signé : on a alors indiqué entre crochets droits le nom de l’auteur présumé (exemple de la notice 116). Si le plan n’est pas signé et que son auteur est inconnu, on a alors la mention « Anonyme » (exemple de la notice 657).

Présentation du contenu

Si le document l’exige, vient ensuite une description plus détaillée qui énonce divers points que le titre transcrit ou forgé ne livrerait pas, tels que le système de représentation (plan, carte, élévation, coupe...), la légende et, de manière générale, tout élément - toponymique, graphique ou autre - intéressant d’un point de vue esthétique, anecdotique ou historique (exemple des notices 116 et 657).

 Plan du site Mentions légales