archives

Les origines de la cartographie

Vous êtes ici : Cartes et plans d'ancien régime / Introduction / La cartographie / Origines de la cartographie

Strabon v.57 av J-C - v.23 ap J-C

La plus ancienne carte avérée est à ce jour une fresque, découverte vers 1960 lors de fouilles archéologiques à Çatal Hüyük en Turquie. Datée de 6200 ans av. J. C., elle représente un plan de ville et un volcan en éruption. D’aucune prétention utilitaire, elle tient simplement lieu d’image sacrée, protectrice ou expiatoire. Une autre carte également très ancienne et qui remonte à 3800 av. J. C., est une tablette sumérienne en terre cuite représentant le cours de l'Euphrate en Mésopotamie. Les civilisations antiques d’Asie occidentale utilisaient ce type de support à des fins fiscales pour indiquer notamment les limites de propriétés.

 

Si l’origine de la cartographie remonte à la nuit des temps, elle devient une véritable science avec l’Antiquité. Les savants grecs posent entre les VIIe et IIe siècles avant notre ère les grand principes qui allaient lui permettre de se développer, et jettent les bases mathématiques et cosmographiques de la cartographie moderne : sphéricité de la Terre, mesures de l’angle d’inclinaison de l’équateur, etc. Se fondant d'abord sur les observations ponctuelles rapportées par les navigateurs, commerçants et guerriers, ils cherchent à préciser les contours du bassin méditerranéen et à connaître la forme de la Terre. Avec un siècle d’intervalle, Aristote démontre, au IVe s. avant J.-C, la sphéricité de la Terre tandis qu’Ératosthène, au IIIe s. avant J.-C., en calcule la circonférence. À partir de ces données, l'astronome Hipparque propose un canevas de la surface terrestre découpé par un réseau de parallèles et de méridiens. Il pose ainsi le premier essai de projection cartographique pour établir une représentation plane de la surface sphérique du globe. Les principales cartes réalisées par les Grecs sont l'œuvre de Strabon et surtout de Ptolémée, qui dresse un ensemble de cartes régionales, dont une carte générale de la Méditerranée (redécouverte au XVIe siècle) calculée à partir des travaux erronés de Posidonios de Rhodes pour la mesure de la circonférence terrestre. Enfin, les ingénieurs grecs dirigèrent la réalisation des cartes romaines, afin d’établir le cadre d'un inventaire général de l'Empire ayant pour objectif la représentation des frontières, des villes et des grands itinéraires terrestres (cadastre).

 Plan du site Mentions légales